SUPERNOVA

SUPERNOVA est un collectif né en 2011 basé à Paris.

Supernova crée des passerelles entre le monde de l’expérimentation sonore et la scène Techno, entre la musique, la danse, la poésie, la vidéo et les sciences cognitives. En réfléchissant aux modes de diffusion (scénographie, choix des lieux d’exposition, participation, immersion), Supernova apporte à la fois du sens et de la joie dans chacun de ses projets.

Nous conjuguons nos efforts pour rendre compte de la diversité de la création contemporaine et des musiques électroniques et accordons une grande place à la spontanéité. Supernova édite de la musique et de la littérature, produit ou co-produit des performances, des installations, des lives et soutient les artistes qui gravitent autour d’elle.

 

IMG_9592

 

 

CHAMPS MAGNETIQUES

Les soirées Champs Magnétiques se déroulent au Balzac, cinéma d’Art et d’Essais sur les Champs Elysées.
Véritable joyau Art déco, la salle 1 du Balzac est une invitation à l’immersion. Les performances sonores expérimentales du début de soirée et lives Techno de la nuit jusqu’au petit jour sont tous conçus en étroite collaboration son-image. /// 23h – 6h30
 
champs magnétiques - supernova 

/// LINE UP

CHAMPS MAGNETIQUES

JAM SESSION

Musique vivante et improvisation !

 

jam session bronco

 

Satellite # 1 et Champs Magnétiques I : Edith Progue (Mille Plateaux), Vadim Svoboda (Makesense), Bipolar (Supernova).

Géante Rouge : dscrd (Dement3), Cédric Pigot (Mixer, Erratum), Edith Progue (Mille Plateaux),Vadim Svoboda (Makesense), Bipolar (Supernova).

Downstairs : VoltasLes Graciés (Afrikan Sciences et Gael Segalen), Stéphanie Bissières, Maximilien.

 

 

 

 

 

 

PHOTOS JAM

SATELLITE

Les soirées Satellites sont organisées dans des appartements ou des ateliers. Avec ou sans thématique,
c’est la spontanéité qui prime. Ces soirées s’articulent autour de trois axes : la musique, l’accrochage, la performance // 19h – 00h

 

people_satellite#1_supernovaproject

// LINE UP

SATELLITE

GEANTE ROUGE

Les soirées Géante Rouge sont à la croisée des Satellites et des Champs Magnétiques. Nous proposons aux artistes que nous invitons en début de soirée de travailler sur un sujet, une thématique bien précise (“La conscience collective”, “L’humain 2.0, notre devenir cyborg ?”). A partir de 00h00, c’est jam-session jusqu’à l’aube
/// 19h – 5h30

géante rouge - supernova

/ LINE UP

GEANTE ROUGE

SOLARIUM

Les soirées SOLARIUM sont des évènements destinés à tourner en France et dans le monde. A la croisée de la musique expérimentale et des sets techno dancefloor, elles proposent des nuits dédiées à la musique live baignés dans des atmosphères souterraines et éblouissantes.
SOLARIUM I, Paris, le Point Ephémère : Habyss / Arnaud Rivière / Voltas & Night Patrol / Céline & Myako

 

arnaud riviere solarium

 

 

PRODUCTIONS

SUPERNOVA soutient et encourage les projets singuliers et les créateurs.

 
installation GR

 

SOUND INCEPTION

Garage Mu – Mars 2014 // Palais de Tokyo – Octobre 2014

1176369_509235809197640_767877878_n

 

KERWIN ROLLAND accompagné par DOMINIQUE BLAIS.

« Sound Inception » est une installation performative basée sur deux principes scientifiques : la résonance qui permet la mise en vibration des corps et le son binaural capable de plonger tout auditeur dans des états modifiés de conscience pré-déterminés.
« Sound Inception » propose un espace de projections de pensées et d’états de corps. La performance se situant entre la séance d’hypnose et le set électronique, Kerwin Rolland a privilégié une expérience à la fois très personnelle, au casque, mais aussi baignée dans un bouillon d’infra-basses diffusées sur deux puissants subwoofers. En réponse à cette proposition sonique et physique, l’artiste Dominique Blais a souhaité mettre en œuvre un dispositif principalement constitué d’une séquence lumineuse minimaliste et vibratoire.

On retrouve dans cette collaboration des thématiques et des formes récurrentes dans les démarches respectives de ces deux habitués des expérimentations sensorielles.

 

 

PLAGE VERTOV

 

MAGALI DANIAUX & CEDRIC PIGOT sont des preneurs d’images et de sons. Le film Plage Vertov est une promenade hallucinée au cœur d’un collage graphique de leur création qu’ils ré-interprètent pour le grand écran du Balzac. Armés de micros et de caméras, ils nous plongent dans un voyage imaginaire entre jungle urbaine, désert du Texas et villas californiennes dont ils captent les ambiances. Ils extraient les fragments d’un monde où fluides sexuels et financiers circulent sur fond d’extase révolutionnaire. Un poème “vision-sonic” où l’on se voit à travers la neige d’un écran fatigué et l’on s’entend dans les grésillements d’un air chargé. Les soleils sont noirs, les retransmissions mauvaises et les black out légions : « It’s starts here » « You’re alone in a space » « What arrives to you ?

 

 

 

 

RONDE, LABEL VINYL

 

label RONDE
 

RONDE propose à un groupe d’artistes ,compositeurs de musique électronique, de se réunir autour du concept de la boucle, tournant à l’infini. Sur RND I, Edith Progue, Vadim Svoboda, Antigone, Sharp, Cédric Pigot, dscrd, Jow.

 

 

CONSCIENCE COLLECTIVE

 

GUILLAUME DUMAS

Inventée il y a plus d’un siècle par Durkheim, le terme “conscience collective” prend de plus en plus de sens dans nos quotidiens chargés d’hyper-connectivité numérique. Pourtant la question de la conscience est loin d’être résolue ne serait-ce qu’à l’échelle individuelle. Sa définition fait même encore débat alors que les sciences cognitives s’y attellent depuis plus de cinquante ans. Si la métaphore du cerveau ordinateur s’est imposée avec l’explosion de l’informatique, ils s’avère que la cognition soit bien plus complexe qu’une manipulation de 0 et de 1. Le cerveau est notamment inscrit dans un corps, qui lui même est plongé dans un environnement. Or chez l’homme, cet environnement est par essence social. Mais comment faire le pont entre les mécanismes neuronaux à ceux de nos interactions avec les autres? En quoi faire ce saut d’échelle peut-il apporter un regard nouveau sur le phénomène cognitif? Alors que des physiciens découvrent des similarités entre la structure de notre cerveau et celui du système financier, la conscience collective ne pourrait-elle pas être finalement une des différentes facettes de la cognition elle-même ?

 

 

 

 

LE DERNIER JOUR DE SATURNE

 

ledernierjourdesaturn
 
Les travaux d’EDOUARD SUFRIN questionnent la place des technologies dans notre quotidien, notamment la façon dont nos sensorialités, nos mécanismes cognitifs et nos systèmes symboliques s’en trouvent transformés. On pourrait alors questionner l’artificialité de nos milieux urbains et dénoncer la pollution visuelle due aux enseignes lumineuses ou autres façades hi-tech. Mais surtout, on assiste à l’affirmation d’une sensibilité particulière issue d’une esthétique potentiellement froide et inhumaine, évocatrice pour les enfants de l’ère industrielle et technologique. /// Pièce numérotée. Disponible en 3 exemplaires
 

 

 

 

NOTRE DEVENIR CYBORG, L’HUMAIN 0.2


 

MANUELA DE BARROS est maître de conférences en philosophie, esthétique et théories des Arts à l’Université Paris 8, département Arts plastiques. Ses travaux portent sur trois axes majeurs dont l’esthétique de l’art contemporain et des nouveaux médias ; les rapports entre les arts, les sciences et les technologies ; les modifications biologiques, anthropologiques et environnementales liées aux technosciences, notamment celles envisagées par les artistes. Les passages entre les sciences et la construction fictionnelle (en art ou en littérature) dont elles sont la source imaginaire. Mais aussi l’approche philosophique des archétypes du pouvoir et de la domination ; les mythologies contemporaines ; les technologies dans leur lien au politique et à l’économie et les stratégies de transgression et de déplacement telles qu’apportées par les théoriciennes du genre (gender) et le féminisme contemporain.
Elle nous a fait l’honneur de venir partagée sa vision de cet humain augmenté.

 

 

LE CAHIER DES LIMBES

 

167486_10151009263059758_1977789371_n
 
Le cahier des limbes est une invitation à explorer de manière non linéaire, une mémoire anonyme et collective, structurée en plusieurs niveaux de souvenirs, oscillant entre des aperçus éthérées et fugaces du monde, une bouillie de désirs consuméristes, et des visions symboliques et pré-monitrices du réel. Chaque spectateur, confortablement assis dans un fauteuil, un casque EEG sur la tête et des lunettes de réalité virtuelle sur le nez, erre à travers les limbes de cette mémoire, en une trajectoire unique déterminée par son profil électro-encéphalographique.

DANCING BOX

 

La CIE KEATBECK s’est inspirée des films de science-fiction et d’anticipation où la sensation, le sentiment et l’émotion sont limités voire proscrits. La Dancing box offre une expérience extra sensorielle vivante, comment faire ressentir de façon totale une émotion précise à une personne ? Comment la technologie et le mélange des mediums artistiques peuvent nous permettre de sentir différemment, de voir plus loin, de re-vivre ( « sur »-vivre ) une émotion ?
 

 

 

CONTACT

Stéphanie Boubli

stephanie@supernovaproject.com

+ 336 15 43 31 37